AL-QASAR

Vendredi
-
23:15
No items found.

Rock The Souk ! D’un côté, le producteur de rock psychédélique franco-américain Thomas Attar Bellier. De l’autre, Jaouad El Garouge, chanteur et musicien de l’ancestrale tradition Gnawa originaire d’Essaouira (Maroc). Ensemble, ils unissent garage rock psyché et musiques traditionnelles du monde arabe : guitares fuzz et orgues électriques rencontrent le oud et le mizmar égyptien, les batteries Ludwig accompagnent darbouka, daf et karkabou. Les paroles en arabe classique, nettement engagées, évoquent l’oppression, le chaos social, les rêves avortés de réfugiés pour ensuite mieux célébrer les passions, la spiritualité, l’hédonisme.

Conçu entre Los Angeles, Le Caire, Paris et Nashville, le premier E.P. MIRAJ reflète la diversité de perspectives des artistes qui y font une apparition. Amar Chaoui (Tinariwen, Robert Plant) y pose des percussions incandescentes, des véritables duels rythmiques entre darboukas, bendir et riq. La bataille est sévère au oud, avec d’un côté le « oud héro » algérois Mehdi Haddab, et de l’autre, l’égyptien Mohamed Abozekry, prodige du oud classique diplômé à quinze ans de la Maison du Luth Arabe du Caire. Les sessions du Caire auront également permis à Thomas Attar Bellier d’enregistrer des instruments bédouins menacés de disparition, tels que l’arghoul et la kawala.

Les Autres Artistes qui Passent

Vendredi