Dombrance

Samedi
-
2:00
No items found.

Au creux d’une nuit de fièvre hallucinée, Dombrance, moitié de l’arme d’excitation massive DBFC, tripote ses machines dans son studio parisien et entend ainsi une voix s’inviter, comme un fantôme aberrant, sur ses méchants beats. La voix hallucinatoire répète, ad lib, un mantra surréaliste : « François Fillon, c’est François Fillon ». Il émane de cette hallucination de l’absurde et du profond, un truc surréaliste et loufoque, d’une efficacité dingue. L’évidence surgit : c’est ici que se dessine l’avenir de la Nation, et d’autres fameux tribuns (Raffarin, Taubira, Poutou, Giscard...) rejoindront le mouvement.  Remixeur hors pair (Superpoze, Cascadeur, Is Tropical, Slove, Get a Room…), Dombrance utilise sa science de la musique de danse pour délivrer des morceaux en démentielles montagnes russes, où se télescopent disco, techno, funk, pop, où se fomente en permanence la montée vers l’hystérie collective. Depuis la sortie de Raffarin en 2018, il alimente un projet électoralo-musical fou, qui se poursuit aujourd'hui avec la sortie de son nouvel EP Poutou. Un titre parfait et bienvenu pour nous faire danser de nouveau avec aussi cinq remixes retentissants de Yuksek, Chloé, Damon Jee, Bon Entendeur et Benjamin Lebeau (The Shoes) Featuring Panayotis Pascot. Un vrai tour d'horizon de la musique électronique française.

Les Autres Artistes qui Passent

Samedi